Dernières nouvelles à la SOGC

Déclaration de la SOGC sur les vaccins anti-COVID-19 et les événements indésirables rares de thrombose associée à un faible taux de plaquettes

Au nom du comité des maladies infectieuses de la SOGC

Date : 20 avril 2021

Au Canada, plusieurs régions sanitaires font face à une troisième vague de COVID-19. Comparativement aux vagues précédentes, certains centres viennent à rapidement dépasser les sommets de nouveaux cas quotidiens, d’hospitalisations et d’admissions aux soins intensifs1, 2. La situation épidémiologique canadienne actuelle est due, du moins en partie, à un faible taux de couverture vaccinale et à la circulation de nouveaux variants préoccupants du SARS-CoV-2 qui s’avèrent plus facilement transmissibles et plus virulents que le virus sauvage qui prédominait auparavant3, 4.

La grossesse est un facteur de risque connu de morbidité liée à la COVID-19. En effet, les données montrent clairement et systématiquement que les personnes enceintes présentent un risque accru d’hospitalisation, d’admission aux soins intensifs, de ventilation artificielle et de décès comparativement aux personnes non enceintes. En raison de ces facteurs, nombreux sont les centres canadiens faisant face à une augmentation du nombre d’hospitalisations et d’admissions aux soins intensifs chez les personnes enceintes atteintes de la COVID-19.5. Pour bien des personnes enceintes au Canada, le risque de la non-vaccination tout en étant vulnérable à la COVID-19 est considérable.

 La SOGC appuie l’utilisation de tous les vaccins anti-COVID-19 disponibles homologués au Canada à n’importe quel trimestre de la grossesse et pendant l’allaitement conformément à l’admissibilité régionale.

Les quatre vaccins anti-COVID-19 homologués au Canada se sont avérés sécuritaires et hautement efficaces pour prévenir les formes graves de la COVID-196, 7. La surveillance passive planétaire en cours n’a détecté aucun événement indésirable lié à la vaccination contre la COVID-19 pendant la grossesse. De plus, les plus récentes données probantes indiquent un transfert d’anticorps passifs aux nourrissons. Étant donné que la grossesse constitue un facteur de risque avéré d’une atteinte sévère de la COVID-19 et que les données récentes des grands centres canadiens rapportent une surreprésentation des personnes enceintes, la SOGC recommande que toutes les personnes enceintes soient admissibles à recevoir un vaccin anti-COVID-19.       

Bien que des rapports récemment publiés fassent état d’événements extrêmement rares de thrombose artérielle ou veineuse associée à un faible faible taux de plaquettes à la suite de l’administration d’un vaccin anti-COVID-19 à vecteur adénoviral (AstraZeneca, COVISHIELD, Janssen), ces événements se produisent rarement, soit dans seulement 1 cas pour 125 000 à 1 million de personnes8, 9, 10, 11.  La plupart des cas se sont produits chez des femmes de moins de 55 ans, mais il est possible que ce soit l’illustration d’une surreprésentation, car les autorités sanitaires ont choisi de prioriser la vaccination des travailleurs de la santé de première ligne, groupe qui comporte une majorité de personnes s’identifiant comme des femmes. Il n’existe aucune association connue entre ce syndrome et la grossesse ni aucune base physiologique indiquant une augmentation de ce risque pendant la grossesse.

Il faut discuter des rares événements indésirables observés après l’administration d’un vaccin anti-COVID-19 à vecteur viral dans le contexte de la maladie qu’il est conçu pour prévenir. Plus précisément, environ 1 personne enceinte sur 10 devra être hospitalisée et 1 personne enceinte sur 100 devra être admise aux soins intensifs après avoir contracté la COVID-19. Les risques de morbidité peuvent être encore beaucoup plus élevés chez certaines personnes présentant des facteurs de risque supplémentaires, comme l’âge maternel avancé, l’obésité et les problèmes de santé préexistants. La prévention de la COVID-19 chez les personnes enceintes doit être vue comme une priorité et la vaccination constitue un outil de premier plan pour protéger les personnes contre une forme grave de la COVID-19.

Références

1.            Santé publique Ontario. Outil de surveillance des données sur la COVID-19 en Ontario. Disponible : https://www.publichealthontario.ca/fr/data-and-analysis/infectious-disease/covid-19-data-surveillance/covid-19-data-tool?tab=summary.

2.            Gouvernement du Canada. Maladie à coronavirus (COVID-19) : Mise à jour sur l’éclosion. 2020. Disponible : https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/maladies/2019-nouveau-coronavirus.html.

3.            Davies NG, Jarvis CI, van Zandvoort K, et coll. Increased mortality in community-tested cases of sars-cov-2 lineage b.1.1.7. Nature. 2021. Disponible : https://doi.org/10.1038/s41586-021-03426-1.

4.            Washington NL, Gangavarapu K, Zeller M, et coll. Emergence and rapid transmission of sars-cov-2 b.1.1.7 in the United States. Cell. 2021. Disponible : https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0092867421003834.

5.            Déclaration de la SOGC concernant les femmes enceintes atteintes de la COVID-19 admises dans les unités de soins intensifs (USI) en Ontario. 2021. Disponible : https://www.sogc.org/common/Uploaded%20files/Latest%20News/FR_Statement-COVID-19_PregnantWomen.pdf.

6.            Comité consultatif national de l'immunisation. Recommandations sur l’utilisation des vaccins contre la COVID-19. 2021. Disponible : https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/immunisation/comite-consultatif-national-immunisation-ccni/recommandations-utilisation-vaccins-covid-19.html.

7.            Gouvernement du Canada. Vaccins contre la COVID-19. Disponible : https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/maladies/maladie-coronavirus-covid-19/vaccins.html.

8.            Covid-19 vaccine AstraZeneca: Benefits still outweigh the risks despite possible link to rare blood clots with low blood platelets. European Medicines Agency. 2021. Disponible : https://www.ema.europa.eu/en/news/covid-19-vaccine-astrazeneca-benefits-still-outweigh-risks-despite-possible-link-rare-blood-clots.

9.            Covid-19 Vaccine AstraZeneca – Safety Assessment Result: The Vaccine is Safe and Effective in The Fight Against COVID-19. Paul-Ehrlich-Institut. 2021. Disponible : https://www.pei.de/EN/newsroom/hp-news/2021/210319-covid-19-vaccine-astrazeneca-safety-assessment-result-vaccine-safe-and-effective.html;jsessionid=734B77911C71AA454CCA874524CE23E1.intranet211.

10.          Santé Canada. Réponse rapide du CCNI : Recommandation sur l’utilisation du vaccin AstraZeneca contre la COVID-19 chez les jeunes adultes. 2021. Disponible : https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/immunisation/comite-consultatif-national-immunisation-ccni/reponse-rapide-recommandation-utilisation-vaccin-astrazeneca-covid-19-jeunes-adultes.html.

11.          Centers for Disease Control and Prevention. Recommendation to Pause Use of Johnson & Johnson’s Janssen COVID-19 Vaccine. Disponible : https://www.cdc.gov/coronavirus/2019-ncov/vaccines/safety/JJUpdate.html.

Cliquez ICI pour lire cette déclaration

21 April 2021
Déclaration de la SOGC sur les vaccins anti-COVID-19 et les événements indésirables rares de thrombose
 

Déclaration de la SOGC concernant les femmes enceintes atteintes de la COVID-19 admises dans les unités de soins intensifs (USI) en Ontario

Date : le 15 avril 2021
Auteure : Dre Jennifer Blake

La Société des obstétriciens et gynécologues du Canada (SOGC) a publié la déclaration suivante au sujet de la situation alarmante chez les femmes enceintes atteintes de la COVID-19 admises dans les unités de soins intensifs (USI) en Ontario :

La SOCG demande au gouvernement de l’Ontario et à toutes les autres provinces de prioriser immédiatement les femmes enceintes pour la vaccination contre la COVID-19.

Toutes les femmes enceintes au Canada devraient être admissibles au vaccin contre la COVID-19.

Selon les membres de la SOGC, il y a actuellement une vague de femmes enceintes qui arrivent dans les USI en Ontario et beaucoup nécessitent des ventilateurs. Ces femmes tombent extrêmement malades et très rapidement. Les femmes enceintes atteintes de la COVID-19 semblent aussi être plus susceptibles de développer des complications respiratoires nécessitant des soins intensifs que les femmes qui ne sont pas enceintes. Il est plus difficile d’offrir un soutien aux ventilateurs pendant la grossesse, et les risques sont plus grands pour la mère et l’enfant. Les femmes enceintes atteintes de la COVID-19 sont également plus susceptibles d’avoir une naissance prématurée et un accouchement césarienne, et leurs bébés sont plus susceptibles d’être admis dans une unité néonatale.

Conseils pour les femmes enceintes:

  • Pour réduire votre risque d’infection, limiter autant que possible le contact avec les autres
  • Évitez tout contact avec toute personne présentant des symptômes
  • Porter un masque facial en tissu en public
  • Gardez 2 mètres de distance entre vous et les autres au-delà de votre famille immédiate
  • Concentrez-vous sur la prise en charge de vous-même et de votre bébé et n’hésitez pas à communiquer avec vos professionnels de la santé si vous avez des préoccupations au sujet de votre santé physique et mentale

Pour obtenir les dernières informations de la SOGC sur COVID-19 et la grossesse, veuillez visiter pregnancyinfo.ca/fr/covid ou sogc.org/fr/covid

Pour les demandes médiatiques, veuillez contact media@sogc.com.

Cliquez ICI pour lire cette déclaration

15 April 2021
Déclaration de la SOGC concernant les femmes enceintes atteintes de la COVID-19
 

Avis sur la pénurie de Depo-Provera

Date : le 9 avril 2021

Pfizer prévoit une pénurie de Depo-Provera (acétate de médroxyprogestérone) en juillet 2021. Cette pénurie découle d’une interruption de la fabrication. L’usine est également le principal lieu de fabrication du vaccin contre la COVID-19. Le besoin d’avoir le vaccin a obligé Pfizer à mettre en pause la fabrication d’autres produits, notamment Depo-Provera.

Pour limiter les effets de cette pénurie, l’entreprise a avisé la SOGC et Santé Canada suffisamment d’avance pour qu’ils puissent mettre en place des solutions de rechange. Pénuries de médicaments Canada a fait passer la pénurie au niveau 3, ce qui indique que Santé Canada a réussi à prendre des mesures extraordinaires pour trouver un autre fournisseur jusqu’à la reprise de la fabrication chez Pfizer. Par conséquent, le 31 mars 2021, l’acétate de médroxyprogestérone de marque Depo-Provera de Pfizer étiqueté aux États-Unis a été ajouté à la Liste des drogues destinées aux importations et aux ventes exceptionnelles (c’est-à-dire la liste des « drogues désignées »). Pénuries de médicaments Canada fera le suivi auprès de Pfizer pour connaître les mises à jour et les échéanciers quant à l’importation du produit.

La SOGC tient à remercier les membres du comité sur la santé sexuelle et l’équité en matière de reproduction pour les notes d’information sur Depo-Provera. Pénuries de médicaments Canada les a trouvées très utiles. Santé Canada s’efforce de mettre en place la nouvelle entente d’approvisionnement avant que les stocks actuels de Depo-Provera ne soient complètement épuisés. Cependant, d’ici à ce que cette entente soit conclue, envisagez des solutions de rechange à Depo-Provera avant de le prescrire afin de veiller à ce que les personnes qui en ont le plus besoin y aient toujours accès. Prizer prévoit d’être en mesure de reprendre les activités normales en juin 2022.

Pour en savoir plus, consulter le rapport de Pénuries de médicaments Canada.

Cliquez ICI pour lire cette déclaration
9 April 2021
Avis sur la pénurie de Depo-Provera
 

À propos de la SOGC

La Société des obstétriciens et gynécologues du Canada (SOGC) est l’une des plus anciennes organisations nationales de spécialité au Canada. Fondée en 1944, la Société a pour mandat de promouvoir l’excellence dans la pratique de l’obstétrique-gynécologie et la santé des femmes par le leadership, la défense des intérêts, la collaboration et l’éducation.

La SOGC représente plus que 4 000 obstétriciens-gynécologues, omnipraticiens, infirmières, sages-femmes et professionnels paramédicaux œuvrant dans le domaine de la santé sexuelle et reproductive.


Pour tout savoir Rencontrer le conseil d'administration Conseil des professionnels universitaires
Directives cliniques et JOGC

À propos du JOGC

Le Journal d’obstétrique et gynécologie du Canada (JOGC) publie des recherches, revues, études de cas et commentaires originaux d’auteurs canadiens et internationaux pertinents pour les lecteurs au Canada et ailleurs dans le monde. Le JOGC couvre une vaste gamme de sujets en obstétrique et gynécologie et en santé des femmes qui touchent à toutes les étapes de la vie et il présente des directives cliniques fondées sur les données probantes, des opinions de comité et des énoncés de politique qui émanent des comités permanents ou ponctuels de la Société des obstétriciens et gynécologues du Canada. 

Le JOGC met l’accent sur la révision rigoureuse par les pairs et accepte des articles rédigés en français et en anglais. Les résumés de tous les articles sont diffusés dans les deux langues officielles. Le JOGC est indexé dans la base de données Medline.

 

Avis aux membres : Vous DEVEZ ouvrir une session ci-dessous avant de vous rendre sur le site JOGC.com pour accéder au contenu réservé aux membres publié dans le JOGC.


L’accès au JOGC est un avantage offert aux membres de la SOGC.

Ouvrez une session ci-dessous pour profiter de cet avantage offert aux membres ou devenez membre de la SOGC et lisez le JOGC à votre guise. Cliquez sur le bouton « Devenir membre ».

Dernières directives cliniques de la SOGC

Directives cliniques à venir de la SOGC

Coin des vidéos

La Dre Isabelle Boucoiran sur le nouveau cours en ligne de la SOGC : « Vaccination pendant la grossesse »


« Est-il indiqué pour ma patiente enceinte de recevoir un vaccin antigrippal? », « Elle a déjà reçu un vaccin dcaT auparavant, doit-elle en recevoir un autre pour la grossesse actuelle? », « Comment puis-je faire une recommandation bien appuyée en faveur de la vaccination à mes patientes qui hésitent à se faire vacciner? »

Vous trouverez les réponses à ces questions et plus encore dans le nouveau cours en ligne de la SOGC : « Vaccination pendant la grossesse ». L'inscription sera disponible bientôt à l’adresse https://www.sogc.org/fr/cours-en-ligne.

Ressources

GRADE | EndNote

 
Cours en ligne
Formation médicale incontournable jumelée aux pratiques études en ligne.

Cours en ligne

Conçus par des spécialistes de la SOGC et ayant recours aux connaissances médicales les plus récentes, ces cours en ligne agréés combinent une formation médicale de premier ordre à la commodité d'études en ligne.

Ces cours sont conçus spécifiquement pour améliorer l'expérience d'apprentissage et pour adapter vos expériences éducatives pour répondre à vos objectifs personnels d'apprentissage. 

Cours

Veuillez vous connecter pour accéder à la plateforme de cours en ligne de la SOGC.

 
Cours GESTA
Améliorer les soins dispensés aux femmes, aux bébés et aux familles pendant la grossesse, le travail et l’accouchement.

Cours GESTA

La Société des obstétriciens et gynécologues du Canada (SOGC) accorde la plus haute importance à l’amélioration des soins intrapartum, tant sur le plan de la prestation que des issues. La formation continue est l’un des moyens d’atteindre ce but, et le cours GESTA (Gestion du travail et de l’accouchement), qui se veut un outil pédagogique, en fait partie.

Veuillez vous connecter pour accéder à la plateforme de cours en ligne de la SOGC.

Accueil et aperçu

Le cours GESTA a été élaboré conjointement par les obstétriciens/gynécologues, les médecins de famille, les sages-femmes et les infirmières qui voient aussi à son enseignement et à son évolution. Appuyé par la SOGC, le cours GESTA est le fruit de notre travail auprès des soins dispensés aux femmes, aux bébés et aux familles pendant la grossesse, le travail et l’accouchement.

  • Le contenu du cours est factuel et est fondé sur des directives cliniques canadiennes. Ainsi, les participants qui terminent le cours gagnent des connaissances au sujet des pratiques optimales les plus courantes en matière de prestation des soins.
  • Le cours GESTA a comme objectif d’évaluer, de mettre à jour et de maintenir la compétence des obstétriciens/gynécologues, des médecins de famille, des sages-femmes et des infirmières.
  • Ce cours de deux jours offre des séances plénières fondées sur des cas, et des ateliers pratiques.
  • Ce cours n'est pas destiné à certifier les participants dans les compétences procédurales. Il fournit une éducation et une expérience pratique, mais cela ne remplace pas la pratique en milieu clinique et le mentorat en milieu de travail.
  • La proportion enseignant / participants est d’environ 1 pour 6, ce qui fait que ce cours est hautement interactif et éducatif
Le certificat GESTA sera attribué uniquement aux personnes qui ont suivi le cours dans son intégralité et qui ont réussi l'examen écrit.

Si vous n’êtes pas en mesure d’assister à un cours GESTA, mais souhaitez acheter un manuel GESTA, veuillez télécharger le formulaire, le remplir et l’envoyer à l’adresse alarm@sogc.com.

Cours à venir

Veuillez noter qu'il n'y a pas de cours GESTA en présentiel à venir.

Nous avons créé « GESTA virtuel », une programme d’étude indépendant en ligne qui est disponible pour inscription. Pour plus d’information ou pour vous inscrire, veuillez cliquer ici.


Si vous souhaitez organiser un cours GESTA dans votre communauté, veuillez contacter la SOGC à l'adresse suivante : alarm@sogc.com. Veuillez noter qu'un minimum de 12 participants est requis.

Si vous avez des questions concernant votre inscription, n'hésitez pas à communiquer avec nous à alarm@sogc.com.

 

Cours d'instructeur - aperçu

Le cours GESTA ne serait pas possible sans les efforts des spécialistes, des médecins, des infirmières et des sages-femmes formées pour enseigner ce cours à leurs pairs. Afin de maintenir la qualité de ce cours hautement reconnu, le comité GESTA a identifié des exigences spécifiques pour les instructeurs à travers le Canada.

Pour être admissible au cours d’instructeur, vous devez :
  • Avoir participé à un cours GESTA au cours des 4 dernières années
  • Être actuellement inscrit comme médecin de famille ou Obs.-gyn., infirmière autorisée/praticienne ou sage-femme autorisée
  • Fournir activement des soins obstétriques intrapartum

Si vous répondez aux exigences ci-dessus et que vous souhaitez participer au cours d’instructeur GESTA, veuillez soumettre votre candidature (voir le lien pour la demande ci-dessous). Veuillez prendre note que vous devez présenter une lettre de recommandation de votre employeur, du chef de département ou du directeur actuel de cours GESTA.


Si vous êtes sélectionné, vous recevrez un lien d’inscription pour le cours. Après ceci, vous pourrez payer vos frais d’inscription (650 $ + taxes pour les médecins de famille et les Obs.-gyn., 500 $ + taxes pour les infirmières autorisées/praticiennes et les sages-femmes autorisées) et avoir accès au matériel de cours.

Veuillez noter que votre participation au cours d’instructeur GESTA ne garantit pas nécessairement votre statut d’instructeur actif.

Pour devenir un instructeur GESTA actif, vous devez :
  • Terminer le cours d’instructeur
  • Enseigner un cours
  • Recevoir une évaluation favorable du directeur de cours

S’il-vous-plaît noter que vous devrez enseigner une fois tous les trois ans pour maintenir votre statut d’instructeur actif après la réussite de l’évaluation. Si vous n’enseignez pas dans l’espace de trois ans et vous souhaitez continuer à enseigner, vous devrez suivre un autre cours GESTA ou un autre cours d’instructeur.

L’espace est limité à 24 participants par cours. 

Cours instructeurs à venir

Richmond, BC - offert en anglais seulement

le 8 novembre 2020

Veuillez soumettre votre application.

Les candidats sélectionnés seront invités à s'inscrire au cours.

Si vous avez des questions concernant votre application, n'hésitez pas à communiquer avec nous à alarm@sogc.com.

 

Devenez membre

La SOGC est la figure de proue en matière de santé des femmes au Canada. C’est une société forte et vivante dont les membres sont actifs et de plus en plus nombreux. La SOGC a pour but de vous soutenir dans la prestation des meilleurs soins possible auprès des femmes au Canada et ailleurs dans le monde. C’est pourquoi tant de fournisseurs de soins de santé comme vous deviennent membres de la SOGC. Soyons partenaires dans votre pratique.

Devenez membre dès aujourd'hui

Événements à venir

Data pager
Data pager
12
 Page 1 of 2, items 1 to 4 of 6.
Show all 6
Link
Data pager
Data pager
12
 Page 1 of 2, items 1 to 4 of 6.
Show all 6
April 28 - 28
Live interactive forum - April 28, 2021
 
April 28 - 28
Forum interactif en direct - le 28 avril 2021
 
May 26 - 26
Live interactive forum - May 26, 2021
 
May 26 - 26
Forum interactif en direct - le 26 mai 2021
 

Ressources à l'intention du public

La SOGC croit que de bons soins de santé s’appuient sur de nombreux partenariats et que l’amélioration des soins de santé exige une méthode holistique et de collaboration.

 Le fait de fournir au public des renseignements nécessaires pour qu'il puisse prendre des décisions éclairées en matière de santé élimine une barrière à l’amélioration de la santé.

LeSexeetMoi.ca

Coté comme l’un des cinq meilleurs projets de cybersanté au monde, leSexeetMoi.ca fournit des renseignements crédibles et à jour sur la santé sexuelle aux adolescents, adultes, parents, enseignants et fournisseurs de soins de santé.

Visitez

No content found

No content found

No content found

No content found

No content found

No content found

 

 

 

Programme de reconnaissance de la marque de la SOGC

Le Programme de reconnaissance de la marque vise à aider les consommateurs canadiens à faire des choix éclairés en matière de produits sans ordonnance. 

En apprendre davantage