FMC du Québec 2017

Les 5 et 6 octobre 2017 à Mont-Tremblant (Québec)

Veuillez prendre note que le programme scientifique est sujet à modification. 

Programme Scientifique

Choix des membres : Soins palliatifs périnataux

8h10 à 8h50
Nom de la salle: Mali 4

Détails:

À la fin de cette présentation, les participants seront en mesure de :

  • Comprendre la réalité des soins palliatifs périnataux (Érudition, Expertise médicale, professionnalisme);
    Identifier les situations où les soins palliatifs périnataux sont une alternative possible (Expertise médicale, collaboration, professionnalisme);
    Planifier une prise en charge longitudinale, interdisciplinaire en partenariat avec la famille (Communication, collaboration, expertise médicale, professionnalisme).
Conférencier(s) :

Prévention du cancer de l’ovaire : La place de la salpingectomie opportuniste

8h50 à 9h30
Nom de la salle: Mali 4

Détails:

À la fin de cette session, les participants seront en mesure de: 

  • Décrireles méthodes pour réduire le risque de cancer de l'ovaire, de la trompe de Fallope et du péritoine dans la population générale
  • Mettre en pratique une conversation avec vos patients sur l'ajout d'une salpingectomie opportuniste à une hystérectomie ou à une procédure de stérilisation permanente pourrait diminuer le taux de cancer séreux de grade élevé
Conférencier(s) :

Présentation du président : Mort périnatale et lésions hypoxiques au Canada : Peut-on réduire l’incidence?

9h30 à 10h00
Nom de la salle: Mali 4

Détails:

À la fin de l’atelier, les participants seront en mesure de :

  • Décrire la position du Canada et d’autres pays à revenu élevé en matière de mort périnatale;
  • Tenir compte d’importants facteurs étiologiques menant à la mort ou à des lésions périnatales qui auraient pu être évitées;
  • Cibler les pratiques personnelles et institutionnelles qui pourraient réduire le nombre de morts et de lésions périnatales.
Conférencier(s) :

Prescrire la pilule abortive au Québec

10h30 à 11h00
Nom de la salle: Mali 4

Détails:

À la fin de cette présentation, les participants seront en mesure de :

  • Reconnaître le cadre professionnel ayant guidé les travaux entourant la prescription et la distribution de la pilule abortive au Québec;
  • Appliquer les normes relatives à la pratique de l'interruption de grossesse; selon une démarche clinique raisonnée;
  • Établir un suivi approprié et sécuritaire.
Conférencier(s) :

Info-éclair : Endométriose – Nouveautés - ANNULER

11h00 à 11h10
Nom de la salle: Mali 4

Détails:

À la fin de cette présentation, les participants seront en mesure de :

  • Connaître les nouveautés concernant le diagnostique de l’endométriose (expert médical);
  • Connaître les nouveaux traitements à l’étude (expert médical).

Info-éclair : Bétaméthasone – Dernières orientations - ANNULER

11h15 à 11h25
Nom de la salle: Mali 4

Détails:

À la fin de cette présentation, les participants seront en mesure de :

  • Comprendre le mécanisme d’action de la bétaméthasone et les effets fœtaux potentiels.
Conférencier(s) :

Info-éclair : Vaginose bactérienne 101 en 2017

11h30 à 11h40
Nom de la salle: Mali 4

Détails:

À la fin de cette présentation, les participants seront en mesure de :

  • Reconnaître ses signes et symptômes (expert médical, communicateur);
  • Valider correctement le diagnostic (expert médical);
  • Traiter selon les recommandations des lignes directrices (expert médical).
Conférencier(s) :

Mise à jour 2017 de la position de la « North American Menopause Society » sur l’hormonothérapie

11h40 à 12h20
Nom de la salle: Mali 4

Détails:

À la fin de cette présentation, les participants seront en mesure de :

  • Réviser la mise au point 2017 publiée par la NAMS sur l’hormonothérapie;
  • Reconnaitre l’évolution dans la pensée scientifique sur l’hormonothérapie depuis WHI;
  • Acquérir les nouvelles données sur les bénéfices et les risques de l’hormonothérapie.
Conférencier(s) :

Dîner

12h20 à 13h20

Pour tous les participants (sauf les membres de l'AOPQ)

Nom de la salle: Mali 1 et 2

Détails:

Le dîner dans la salle Mali 1 et 2 est pour tous les participants. Les membres de l'AOPQ sont invités à prendre leur dîner dans la salle Mali 3 et à participer lors de leur assemblée annuelle (voir les détails ci-dessous).

Pour les membres de l'AOPQ: dîner et assemblée annuelle de l'AOPQ

Nom de la salle: Mali 3

Détails:

Seulement les membres de l'AOPQ peuvent assister lors de cette assemblée annuelle et ils doivent s'inscrire en choisissant le billet correspondant à ce dîner sur le formulaire d'inscription pour cette conférence.

Ateliers (1)

13h20 à 14h10

1a) Vaginite à levures et vaginose bactérienne réfractaire

Nom de la salle: Kamichat

Détails:

À la fin de cette présentation, les participants seront en mesure de :

  • Appliquer un plan d’évaluation du diagnostic (expert médical, communicateur);
  • Effectuer le counseling approprié (expert médical, communicateur);
  • Prescrire les prophylaxies appropriées (expert médical, communicateur).
Conférencier(s) :

1b) Petits maux de la grossesse

Nom de la salle: Sasseville

Détails:

À la fin de cette session, les participants seront en mesure de: 

  • Identifier les principes et défis de prescription chez la femme enceinte (expert médical)
  • Connaitre et expliquer les options de traitements non pharmacologiques des plaintes fréquentes de la grossesse (érudit et communicateur)
  • Connaitre et expliquer les options de traitements pharmacologiques des plaintes fréquentes de la grossesse (érudit et communicateur)
  • Identifier les ressources à la disposition des professionnels de la santé et des patientes au sujet de la pharmacothérapie en grossesse (expert médical)
Conférencier(s) :

1c) Risques médico-légaux en obstétrique

Nom de la salle: Sauteux/Corriveau

Détails:

À la fin de cette présentation, les participants seront en mesure de :

  • Nommer 2 situations cliniques à risque en obstétrique;
  • Décrire une stratégie de gestion de risque pour promouvoir une pratique médicale sécuritaire;
  • Identifier un changement de pratique à entretenir.
Conférencier(s) :

1d) Les traitements en ménopause : nouveautés et revue des modalités thérapeutiques

Nom de la salle: Joseph

Détails:

À la fin de cette présentation, les participants seront en mesure de :

  • Identifier les indications de traitement (expert médical);
  • Expliquer les options thérapeutiques disponibles (expert médical, communicateur);
  • Se familiariser avec les complexes estrogéniques à action tissulaire sélective (expert médical, érudit);
  • Initier un traitement approprié (expert médical).
Conférencier(s) :

Ateliers (2)

14h20 à 15h10

2a) Quand la pression monte!

Nom de la salle: Sauteux/Corriveau

Détails:

À la fin de cette présentation, les participants seront en mesure de :

  • Classifier et comprendre les troubles hypertensifs de la grossesse;
  • Identifier les seuils et cibles de traitement et les choix de traitement pour l’hypertension en grossesse;
  • Expliquer comment prendre une tension artérielle fiable;
  • Planifier un retour à domicile sécuritaire.
Conférencier(s) :

2b) Mise à jour vaccination VPH

Nom de la salle: Kamichat

Détails:

À la fin de cette présentation, les participants seront en mesure de :

  • Appliquer les recommandations des comités d’experts en vaccination (expert médical, promoteur de la santé);
  • Distinguer le niveau de counseling approprié pour les personnes non vaccinées (expert médical, communicateur, promoteur de la santé);
  • Conseiller de façon efficace les personnes non vaccinées (expert médical, communicateur, promoteur de la santé).
Conférencier(s) :

2c) Endométriose – Diagnostic et prise en charge

Nom de la salle: Joseph

Détails:

À la fin de cette présentation, les participants seront en mesure de :

  • Comprendre e la complexité de l’endométriose et les principes physiopathologiques pour une prise en charge orientée (expert médical);
  • Évaluer adéquatement une patiente avec des douleurs pelviennes chroniques : examen et investigation (expert médical);
  • Appliquer et expliquer les options de traitement disponible (expert médical et communicateur);
  • Reconnaître dans quel circonstance référer à un spécialiste (collaborateur).
Conférencier(s) :

2d) Bétaméthasone : Où en sommes-nous?

Nom de la salle: Sasseville

Détails:

À la fin de cette présentation, les participants seront en mesure de :

  • Connaître la définition de la prématurité tardive et ses conséquences;
  • Comprendre le mécanisme d’action de la bétaméthasone et les effets fœtaux potentiels;
  • Discuter la littérature actuelle sur l’intérêt de la bétaméthasone.
Conférencier(s) :

Cannabis et grossesse

16h10 à 16h50
Nom de la salle: Mali 4

Détails:

Le cannabis est la substance illicite la plus fréquemment consommée durant la grossesse : sa prévalence d'usage varie de 1,2 à 30 % selon les populations examinées et le milieu socio-économique d'où elles proviennent.

Chez la femme enceinte qui consomme du cannabis, seule l'anémie est rapportée dans certaines études et celle-ci touche environ 25 % de ces usagères.

La tératogénicité du cannabis n'est ni claire, ni uniforme et l'ensemble des publications présentent souvent des données contradictoires. Cependant un consensus existe: bien que le THC ( le principal ingrédient psychoactif du cannabis) traverse le placenta, l'usage fréquent du cannabis (au moins quatre fois par semaine) ou des doses élevées ou très élevées de cannabis (plusieurs joints par jour) sont généralement nécessaires pour produire des anomalies observables chez le fœtus.

Ainsi, dans certains cas , le cannabis peut causer une toxicité fœtale qui se caractérise dans un ordre décroissant d'incidence par les anomalies suivantes : diminution du poids de l'enfant  à la naissance, naissances prématurées, réduction  de la circonférence de la tête,  risque accru  de placement du bébé aux  soins intensifs à la naissance  et  troubles du comportement de l'enfant à un âge plus avancé.

Le cannabis est moins tératogène que l'héroïne, les amphétamines, la cocaïne, l'alcool, la phencyclidine (PCP) et la nicotine (tabac). Sa tératogénicité est équivalente à celle de la caféine.

Le THC passe dans le lait maternel mais l'allaitement n'est pas contre-indiqué chez une femme qui prend du cannabis. En effet, chaque cas doit être évalué individuellement en mettant dans la balance les avantages et les inconvénients de la lactation.

Des études rigoureuses, contrôlées, à large échelle et sur une longue durée, sont encore nécessaires pour :

  1. préciser la tératogénicité du cannabis;
  2. déterminer, comme pour l'alcool, les quantités de produit qui présentent des risques notables pour la santé de la mère et de l'enfant;
  3. évaluer qualitativement et quantitativement le danger potentiel du cannabis lors de l'allaitement.

Objectifs pédagogiques :

  1. Faire le point sur l'état actuel des connaissances suivantes :
    • les effets du cannabis chez la femme enceinte;
    • la tératogénicité  du cannabis;
    • l'impact du THC,le principal ingrédient psycho-actif du cannabis,sur l'allaitement.
  2. Comparer la tératogénicité du cannabis à celle des principaux autres psychotropes.
Conférencier(s) :

Aspects radiologiques et génétiques sur les microcéphalies

8h00 à 8h30
Nom de la salle: Mali 4

Détails:

Microcéphalies fœtales : approche diagnostique

À la fin de cette présentation, les participants seront en mesure de :

  • Identifier une microcéphalie fœtale;
  • Utiliser les courbes de référence adéquates;
  • Comprendre les limites du diagnostic anténatal;
  • Expliquer le bilan nécessaire après découverte d’une microcéphalie fœtale ou d’un petit périmètre céphalique.

Microcéphalies anténatales : aspects génétiques

À la fin de cette présentation, les participants seront en mesure de :

  • Identifier les causes principales de microcéphalies primaires isolées et syndromiques en anténatal;
  • Rechercher les éléments pertinents à l'anamnèse et à l'examen physique des conjoints dans l'évaluation de la microcéphalie fœtale;
  • Comprendre les différents modes de transmission possibles et les risques de récurrence qui leur sont associés
Conférencier(s) :

Zika versus CMV: une perspective québécoise

8h30 à 9h10
Nom de la salle: Mali 4

Détails:

À la fin de cette présentation, les participants seront en mesure de :

  • Mettre en perspective l'épidémiologie locale du virus Zika et du CMV en grossesse;
  • Expliquer les facteurs de risques d'infection à ces 2 virus et les moyens de prévention;
  • Expliquer les complications associées avec l'infections congénitales par ces 2 virus;
  • Choisir les outils diagnostiques des infections par ces 2 virus et interpréter leur résultats. 
Conférencier(s) :

Femmes enceintes et voyages en pays à risque de dengue, malaria, fièvre jaune, chikunguyas

9h10 à 9h40
Nom de la salle: Mali 4

Détails:

À la fin de cette présentation, les participants seront en mesure de :

  • comprendre les conséquences des infections mentionnées sur une grossesse (aspects maternels et foetaux) (Expert médical);
  • procurer des conseils adéquats aux femmes enceintes qui envisagent de voyager en zone endémique pour ces infections (Promoteur de la santé);
  • Recommander aux patientes concernées les mesures préventives pour réduire l'incidence des complications suite à l'acquisition de ces infections (Promoteur de la santé).
Conférencier(s) :

Ateliers (3)

10h25 à 11h15

3a) Les anomalies pubertaires

Nom de la salle: Kamichat

Détails:

À la fin de cette présentation, les participants seront en mesure de :

  • Comprendre le développement pubertaire normal et déterminer lorsqu'il y a déviation de la norme (expert médical, érudition);
  • Connaître les principales causes de puberté précoce et tardive (expertise);
  • Mettre en place une prise en charge interdisciplinaire de la puberté précoce ou tardive (collaboration, expertise).
Conférencier(s) :

3b) Choix des membres : Réparation d’une épisiotomie médio-latérale

Nom de la salle: Sasseville

Détails:

À la fin de cette présentation, les participants seront en mesure de :

  • Maitriser les techniques de réparation de l'épisiotomie;
  • Minimiser les douleurs postpartum et une reprise sans douleur des relations sexuelles après une épiosotomie M-L.
Conférencier(s) :

3c) À propos de 2 dysfonctions sexuelles fréquentes dans nos pratiques

Nom de la salle: Mali 3

Détails:

Comment conjuguer dysfonction sexuelle et ménopause (Dre Rousseau)

À la fin de cette présentation, les participants seront en mesure de :

  • Évaluer la dysfonction sexuelle en ménopause;
  • Analyser les traitements pharmacologiques et non pharmacologiques existants;
  • Comprendre l’importance de l’approche multidisciplinaire.

‘C’est dans votre tête’ : considérer le rôle des facteurs psychosociaux dans la douleur génito-pelvienne (Dre Bergeron)

À la fin de cette présentation, les participants seront en mesure de :

  • Identifier quels types de pensées, émotions, comportements et interactions de couple sont associés à la douleur génito-pelvienne et aux difficultés sexuelles concomitantes;
  • Mesurer et prédire la réponse au traitement selon le profil psychosocial;
  • Savoir quand, comment et pourquoi référer à un sexologue, psychologue et physiothérapeute.
Conférencier(s) :

3d) Gestion des grossesses arrêtées précoces

Nom de la salle: Sauteux/Corriveau

Détails:

À la fin de cette présentation, les participants seront en mesure de :

  • Connaître les différents mode de présentation d’une grossesse intra-utérine non viable du 1er trimestre (Expert médical);
  • Comprendre les différentes façons de réduire le risque de fausse couche (Promoteur de la santé);
  • Expliquer les diverses prises en charge de la grossesse non évolutive du 1er trimestre (Expert médical, communicateur);
  • Décrire le suivi approprié après le traitement d’une grossesse arrêtée précoce (Expert médical).

 

Conférencier(s) :

Ateliers (4)

11h25 à 12h15

4a) Risques médico-légaux en gynécologie

Nom de la salle: Kamichat

Détails:

À la fin de cette présentation, les participants seront en mesure de :

  • Nommer 2 situations cliniques à risque en gynécologie;
  • Décrire une stratégie de gestion de risque pour promouvoir une pratique médicale sécuritaire;
  • Identifier un changement de pratique à entretenir.
Conférencier(s) :

4b) Herpès génital : Avant, pendant la grossesse et à l’accouchement

Nom de la salle: Mali 3

Détails:

À la fin de cette présentation, les participants seront en mesure de :

  • Identifier les patientes à risque d'acquérir le virus Herpès (Expert médical);
  • Faire les recommandations appropriées aux couples pour minimiser la transmission horizontale et verticale (Promoteur de la santé);
  • Interpréter les résultats de laboratoire concernant ce virus (Expert médical).
Conférencier(s) :

4c) Approche physiothérapeutique de la douleur pelvienne chronique

Nom de la salle: Sasseville

Détails:

À la fin de cette présentation, les participants seront en mesure de :

  • Comprendre la sensibilisation centrale de la douleur chronique pelvienne;
  • Connaître les interventions physiothérapeutiques pour la douleur chronique pelvienne;
  • Adopter un plan de traitement cohérent avec les objectifs de la patiente.
Conférencier(s) :

4d) Prise en charge des ruptures prématurées des membranes pour les grossesses de 35 à 38 semaines

Nom de la salle: Sauteux/Corriveau

Détails:

À la fin de cette présentation, les participants seront en mesure de :

  • Identifier les différents enjeux maternels et néonataux lors d’une rupture prématurée des membranes pour les grossesses de 35 à 38 semaines;
  • Analyser et expliquer les risques et bénéfices justifiant une prise en charge adaptée soit expectative ou active (accouchement) lors d’une rupture prématurée des membranes pour les grossesses de 35 à 38 semaines pour la mère et son bébé.

Le participant dans cet atelier atteindra des objectifs :

  • Érudition (expert médical) par la révision de la littérature actuelle sur la RPPM entre 35-38 semaine;
  • Communicateur (explications au groupe/ patient/parents ) des enjeux et des éléments justifiant la prise en charge.
Conférencier(s) :

Info-éclair : Acétate d'ulipristal – Nouvelles indications

13h10 à 13h20
Nom de la salle: Mali 4

Détails:

À la fin de cette présentation, les participants seront en mesure de :

  • Identifier des avenues thérapeutiques nouvelles pour l'acétate d’ulipristal.
Conférencier(s) :

Info-éclair : Syphilis congénitale au Québec

13h25 à 13h35
Nom de la salle: Mali 4

Détails:

À la fin de cette présentation, les participants seront en mesure de:

  • Décrire l’épidémiologie de la recrudescence de la Syphilis dans la population générale du Québec.
  • Énumérer le nombre de cas de Syphilis congénitales au Québec entre 2000 et 2011 comparés à 2016.
  • Énoncer les principales conséquences pour le fœtus et pour le nouveau-né d’une syphilis chez la parturiente.
  • Identifier les deux tests sérologiques pratiqués au Québec pour le suivi des parturientes.
  • Détailler les grandes lignes de la prise en charge anténatale multidisciplinaire d’une suspicion de syphilis pendant une grossesse.
  • Résumer les difficultés diagnostiques de la syphilis chez l’adulte et chez le nouveau-né.
  • Reconnaître que la prise en charge au cas par cas pour le nouveau-né dépend de l’évaluation de la mère en période anténatale.
Conférencier(s) :

Info-éclair: L'induction d'ovulation par agents oraux en l’absence du citrate de clomiphène

13h40 à 13h50
Nom de la salle: Mali 4

Détails:

À la fin de cette session, les participants seront en mesure de :

  • Comprendre les mécanismes d’action des agents oraux d’induction de l’ovulation;
  • Se familiariser avec les alternatives au citrate de clomiphène.
Conférencier(s) :

Ateliers (5)

14h00 à 14h50

5a) Prise en charge des myomes utérins

Nom de la salle: Kamichat

Détails:

À la fin de cette présentation, les participants seront en mesure de :

  • Identifier des avenues thérapeutiques nouvelles pour acétate d’ulipristal;
  • Discuter de leur application clinique à date;
  • Élaborer des perspectives futures pour le traitement médical des fibromes.
Conférencier(s) :

5b) Bétaméthasone : où en sommes-nous?

Nom de la salle: Sauteux/Corriveau

Détails:

À la fin de cette présentation, les participants seront en mesure de :

  • Connaître la définition de la prématurité tardive et ses conséquences;
  • Comprendre le mécanisme d’action de la bétaméthasone et les effets fœtaux potentiels;
  • Discuter la littérature actuelle sur l’intérêt de la bétaméthasone.
     
Conférencier(s) :

5c) Âge avancé et fertilité: Nouvelles lignes directrices

Nom de la salle: Mali 3

Détails:

À la fin de cette session, les participants seront en mesure de :

  • Sensibiliser au déclin graduel de la fertilité chez la femme;
  • Expliquer les méthodes de mesure de la réserve ovarienne;
  • Discuter de la prise en charge reproductive selon l’âge; et
  • Prendre conscience de l’impact reproductif de l’âge paternel avancé;
  • Explorer la préservation de fertilité pour raison sociale.
Conférencier(s) :

5d) Dépistage des ITSS chez les femmes enceintes

Nom de la salle: Sasseville

Détails:

À la fin de cet atelier, les participants seront en mesure de:

  • Énoncer les principales conjonctivites bactériennes à transmission verticale chez le nouveau-né.
  • Expliquer l'épidémiologie de la conjonctivite néonatale ainsi que son évolution dans le temps.
  • Résumer les changements récents dans les recommandations de la prophylaxie oculaire et le cadre législatif qui l'accompagne.
  • Énumérer les actions appropriées de la prévention et de la prophylaxie oculaire chez le nouveau-né.
Conférencier(s) :

Contraception hormonale – Dernier consensus canadien sur la contraception

15h20 à 16h00
Nom de la salle: Mali 4

Détails:

Après cette session, les participants seront en mesure de: 

  • identifier les nouvelles contre-indications aux contraceptifs hormonaux combinés;
  • discuter des risques associés aux contraceptifs hormonaux combinés;
  • reconnaître les interactions médicamenteuses possibles;
  • répondre aux mythes et tabous liés à la contraception hormonale combinée.
Conférencier(s) :

Diagnostic prénatal non-invasif avec génotype RhD foetal - Directive clinique

16h00 à 16h40
Nom de la salle: Mali 4

Détails:

À la fin de cette présentation, les participants seront en mesure de :

  • Discuter des indications du génotypage rhésus D fœtal et sa disponibilité au Québec;
  • Définir le suivi, les examens complémentaires nécessaires et leurs fréquences en cas d’allo-immunisation antiD;
  • Clarifier le terme et le lieu de naissance des patientes avec allo-immunisations antiD.
Conférencier(s) :