Nouvelles à la SOGC

Avis de la SOGC à propos des récentes données sur le Diclectin

La Société des obstétriciens et gynécologues du Canada (SOGC) souhaite rassurer ses membres et les femmes préoccupées en ce qui concerne la récente publication sur le Diclectin (doxylamine/pyridoxine). Les informations publiées ne concernaient pas la sécurité des patientes et ne contredisaient aucune des nombreuses études appuyant l’efficacité du Diclectin. Cette publication n’a apporté aucune nouvelle donnée.

Un ensemble écrasant de preuves montre que le Diclectin est sécuritaire et efficace pour traiter la nausée et les vomissements durant la grossesse. La directive clinique de la SOGC, Prise en charge des nausées et vomissements de la grossesse, publiée en décembre 2016, passe en revue l’utilisation du Diclectin et d’autres traitements pharmacologiques, laquelle juge le Diclectin comme un premier choix approprié, ainsi que de nombreuses options non pharmacologiques notamment la modification du régime alimentaire, les suppléments de gingembre et l’acupression.

Les travaux de recherche publiés effectués en 1970 (soit il y a 47 ans) n’ont révélé aucune inquiétude en rapport à l’utilisation du Diclectin. En fait, ces travaux ont démontré l’efficacité du Diclectin. Par contre, comme l’étude présentait quelques failles méthodologiques, elle n’a jamais été publiée. Il est important de noter que la recherche a été faite dans les années 1970 et que la méthodologie de recherche s’est grandement améliorée depuis. Ni cette étude ni ses analyses subséquentes n’ont révélé d’effet dommageable à la prise de doxylamine/pyridoxine.

Les conclusions tirées par le comité de directives cliniques de la SOGC sont fondées sur un ensemble de preuves plus récentes et méthodologiques que les travaux de 1970. Même si la recherche des années 1970 a été écartée, elle n’a aucune influence sur la portée et les conclusions de la récente directive de la SOGC.

Santé Canada a effectué, à l’été 2016, une analyse indépendante du Diclectin dans le cadre de son examen de l’innocuité du médicament. Les résultats de cette analyse constatent que « les avantages du Diclectin continuent de l’emporter sur les risques qu’il comporte quand il est utilisé aux fins autorisées ». Les résultats du rapport de Santé Canada peuvent être consultés ici.

La nausée et les vomissements durant la grossesse sont des problèmes fréquents qui causent bien des angoisses à de nombreuses femmes enceintes. Les fournisseurs de soins de santé doivent continuer de venir en aide aux femmes qui en souffrent, y compris en recommandant le Diclectin, si son utilisation est indiquée. Les femmes peuvent être assurées que ce médicament est très sécuritaire et d’une efficacité modérée.

Si vous avez des préoccupations, veuillez communiquer avec la SOGC à l’adresse info@sogc.com.