Nouvelles à la SOGC

Votre horloge biologique : Parlez à votre médecin pour remettre les pendules à l'heure

La Société des obstétriciens et gynécologues du Canada (SOGC) a publié une nouvelle directive clinique qui exhorte les médecins à discuter avec les femmes des réalités de leur horloge biologique et des effets de la diminution du potentiel reproductif avec l’âge, et ce, dès la vingtaine.

Bien des couples canadiens choisissent, ou sont contraints, de reporter la grossesse à la trentaine ou la quarantaine, une période où les femmes et les hommes connaissent un déclin naturel de leur fertilité. La nouvelle directive clinique, Âge génésique avancé et fertilité, paraît en ligne sure le site Web du Journal d’obstétrique et gynécologie du Canada (JOGC) à l'adresse www.jogc.com. La directive précise que les technologies de procréation assistée (TPA) ne constituent pas une solution infaillible pour contrer les effets du temps.