Nouvelles à la SOGC

Prise en charge de la consommation de drogues au cours de la grossesse, nouvelle directive clinique pour les professionnels de la santé

La Société des obstétriciens et gynécologues du Canada (SOGC) publie aujourd’hui une directive clinique révolutionnaire pour sensibiliser les professionnels de la santé à la façon de prendre en charge la consommation de drogues de leurs patientes pendant la grossesse. Même si les risques pour la santé du foetus sont bien connus, au moins 11 % des Canadiennes avouent fumer ou boire de l’alcool pendant la grossesse et 1 à 2 % admettent consommer des opioïdes et du cannabis.

« Ces situations peuvent être très difficiles », explique la directrice scientifique de la SOGC, Dre Jocelynn Cook. « La réduction efficace des dommages exige de montrer aux professionnels comment employer des stratégies de soutien dépourvues de jugement qui varient grandement selon le type de dépendance. Ultimement, les soins, y compris la prise en charge médicale des symptômes de sevrage, permettront à la mère et au bébé de jouir de meilleurs résultats quant à leur santé ».