Nouvelles à la SOGC

Les ITS gagnent du terrain partout au Canada : Les tests de dépistage, partie intégrante d’une sexualité sans risque

Les infections transmissibles sexuellement (ITS) ne sont pas le meilleur sujet pour briser la glace lors d’un premier rendez-vous ou d’une histoire d’un soir; tout de même, si vous avez une vie sexuelle active, vous devriez passer des tests de dépistage régulièrement, comme le propose une nouvelle campagne de sensibilisation.

« En raison de la mésinformation, les ITS sont stigmatisées, même si elles sont très courantes et qu’elles peuvent être prises en charge et traitées », indique Dre Jennifer Blake, directrice générale de la SOGC. « L’incidence de la gonorrhée et de la chlamydia a augmenté de 50 à 70 % au cours des 15 dernières années, la plupart du temps chez les jeunes de moins de 25 ans. Il est possible de faire diminuer ces taux considérablement. »

La campagne canadienne, « dit OUI, dit TEST », vogue sur le succès de la campagne des États-Unis Yes Means Test, parrainée par l’American Sexual Health Association.

Les ITS sont le plus souvent transmises lors de rapports sexuels oraux, vaginaux ou anaux non protégés. Bien souvent, une personne infectée ne présente aucun signe ou symptôme évident; elle ne sait peut-être même pas qu’elle est infectée.