Brochures d'éducation publique

La SOGC offre les dépliants d’éducation publique suivants à l’intention des patientes, des cliniques et des établissement de soins de santé. Ce matériel a été revu et approuvé par des spécialistes en la matière de la SOGC.

Qu’est-ce qu’une vie sexuelle saine?

Il est normal d’avoir des questions à propos de votre vie sexuelle.Votre médecin, une in­firmière ou une sage-femme peut vous aider.

Chaque femme exprime sa sexualité à sa façon. Ce qui est agréable pour vous, soit l’ampleur du désir que vous ressentez, la fréquence ou le type d’activités que vous appréciez, sera différent pour chacune. Il est habituel de se poser des questions sur la normalité de sa vie sexuelle, mais il peut être difficile d’en parler. Les sondages indiquent que jusqu’à 50 % des femmes ont des préoccupations envers leur vie sexuelle. Toutefois, bon nombre d’entre elles sont trop embarrassées ou mal à l’aise pour en discuter avec leur médecin, une infirmière ou une sage-femme. La présente brochure peut vous aider à comprendre certains aspects qui peuvent affecter votre vie sexuelle et où trouver de l’aide.

Bien des facteurs peuvent affecter votre vie sexuelle

Il est normal que l’activité et les habitudes sexuelles changent tout au cours de votre vie. Nombreux sont les facteurs qui influenceront la façon dont vous vous sentez, tant mentalement que physiquement :
  • Votre personnalité
  • Vos croyances religieuses
  • Votre milieu social et culturel
  • Votre santé physique, y compris les changements comme la puberté, la grossesse et la ménopause
  • Votre santé mentale et le stress
  • Votre relation avec votre partenaire
  • La santé de votre partenaire
  • Votre condition de vie

Le changement n’est pas nécessairement une mauvaise chose

Ce qui était normal pour vous peut changer en vieillissant ou en débutant une nouvelle phase de votre vie. Par exemple, bien des femmes notent que leur désir envers la sexualité change, ou qu’elles ont des activités sexuelles moins fréquemment en vieillissant. Ce n’est pas nécessairement une mauvaise chose : une baisse de désir ou de fréquence ne signifie pas toujours une diminution de la satisfaction. Si vous aimez toujours avoir des activités sexuelles, il n’y a rien d’anormal à ce que ce soit différent.

Et si je ne suis pas heureuse?

Si une baisse de désir ou de fréquence, ou quel que soit le type de changement que vous traversez, est perturbant, vous pourriez souffrir de dysfonction sexuelle. Votre professionnel de la santé peut vous aider. La dysfonction sexuelle est un terme qui fait référence à une vaste gamme de conditions ou de problèmes qui peuvent affecter négativement votre santé et vos activités sexuelles.

Qu’est-ce qui cause la dysfonction sexuelle?

Les causes des problèmes sexuels varient d’une personne à une autre; ce qui constitue un problem pour une personne pourrait être normal pour une autre. Ça devient un problème seulement si cela vous cause de la souffrance. Les articles de magazine ou les émissions télévisées peuvent parfois nous faire croire le contraire, mais la santé sexuelle est un aspect très personnel et vous devez vous laisser guider par vos propres sentiments. Si un problème lié à votre vie sexuelle vous perturbe, il est important d’envisager les types de facteurs suivants : Causes biologiques — Une sexualité saine dépend de votre corps : les nerfs, les hormones et la circulation sanguine doivent tous fonctionner adéquatement. Des problèmes avec ces composantes peuvent mener à une dysfonction. Par exemple, les effets indésirables des médicaments peuvent être associés à jusqu’à 25 % des préoccupations d’ordre sexuel. Une chirurgie pelvienne peut avoir un effet direct ou indirect sur la santé sexuelle. Certaines conditions peuvent aussi causer de la douleur pendant les relations sexuelles, comme la dyspareunie et le vaginisme. Certaines maladies peuvent affecter la fonction sexuelle, comme les maladies cardiovasculaires, le diabète et des troubles thyroïdiens. La transition ménopausique peut souvent avoir des conséquences sur votre sexualité. Causes psychologiques — Bien des modes de vie et des questions de santé peuvent affecter le niveau d’intérêt d’une femme envers la sexualité. Des antécédents de traumatismes sexuels, des troubles de l’humeur, le stress, la fatigue et les médicaments peuvent avoir des répercussions sur le désir. Un traitement contre la dépression contribue souvent à la baisse du désir, surtout si certains médicaments sont prescrits. Facteurs relationnels — Le niveau d’intimité, la fonction et l’intérêt sexuels de votre partenaire, ainsi que sa santé physique et mentale, peuvent avoir des répercussions sur votre fonction et intérêt sexuels. Causes sociales et culturelles — Les attitudes culturelles et religieuses affecteront le sens de conscience de soi sexuelle d’une femme et la signification qu’elle porte à l’expression de sa sexualité.

Est-ce normal de ne pas desirer avoir des relations sexuelles?

Lorsqu’une femme perd tout intérêt envers la sexualité, cette condition est parfois diagnostiquée comme une baisse du désir. Généralement, la baisse du désir sexuel, la faible excitation et les troubles de l’orgasme sont plus susceptibles de survenir chez les femmes post-ménopausées. Si une baisse du désir cause du stress à vous ou à votre partenaire, l’étape suivante est d’examiner avec votre médecin, une in? rmière ou une sage-femme ce qui pourrait causer le problème.

Voici certaines questions auquelles réfléchir si votre santé sexuelle vous préoccupe :

  • Dans le passé, votre niveau de fonction ou de désir sexuel était-il bon et satisfaisant pour vous?
  • Avez-vous observé une baisse de votre niveau de fonction ou de désir sexuel?
  • La baisse de votre niveau de fonction ou de désir sexuel vous a­ ecte-elle?
  • Aimeriez-vous observer une augmentation de votre niveau de fonction ou de désir sexuel?
  • Estimez-vous que les facteurs suivants contribuent à votre baisse de niveau de fonction ou de désir sexuel courant?
    • Une chirurgie, une dépression, des blessures ou d’autres conditions médicales
    • Les médicaments, les drogues ou l’alcool que vous consommez présentement
    • Une grossesse, un accouchement récent ou des symptômes ménopausiques
    • D’autres problèmes d’ordre sexuel que vous pourriez éprouver (douleur, baisse de l’excitation ou de l’orgasme)
    • La fonction ou le désir sexuel de votre partenaire
    • De l’insatisfaction envers votre relation ou votre partenaire
    • Le stress ou la fatigue

Comment aborder votre médecin à propos de votre vie sexuelle

Aborder des problèmes de santé sexuelle avec votre médecin, une infirmière ou une sage-femme peut sembler embarrassant. Parfois, la première étape a lieu au moment de l’examen annuel d’une femme ou d’une autre consultation médicale. Votre fournisseur de soins de santé pourrait vous poser une question générale sur votre santé sexuelle et ainsi vous ouvrir la porte pour poser vos questions ou soulever des préoccupations. Vous pouvez apporter ce feuillet à votre rendez-vous pour vous aider à discuter de vos préoccupations avec votre fournisseur de soins de santé.

Autres ressources de la Société des obstétriciens et gynécologues du Canada

  • Brochures disponibles en ligne à www.sogc.org :
- Ménopause
  • Directive clinique intitulée « Santé sexuelle de la femme » disponible à www.sogc.org/guidelines
  • Sites Web d’education publique :
- mamenpause.ca - masexuality.ca